– ANTHONY FERRERO –

Regard

Il commence à peindre à l’âge de 13 ans, par passion, fait des graffitis jusqu’en 2008, où il « abandonne » les lettrages pour se concentrer sur les personnages et en particulier les portraits. Son style et sa démarche se sont affinés avec le temps et il décide d’en faire sa principale activité.
L’art s’est imposé à lui comme une évidence, autodidacte il réalise tous ses travaux à la main.
« En règle générale je me considère plus comme un étudiant en art qu’un artiste à proprement parlé, car pour moi l’art est le travail de toute une vie. »
Son art évolue et s’affine au fur et à mesure de ses expériences, de son vécu, de son apprentissage de la vie et de sa compréhension du monde qui l’entoure.
« Mon travail est à la fois esthétique et engagé, j’ai un regard critique sur notre société consumériste, où, le matérialisme, les apparences et la surconsommation sont des fléaux qui compromettent les valeurs fondamentales de l’Homme. »
Sa démarche est divisée en deux parties, le visuel de ses œuvres, qui est important à ses yeux, la propreté, l’esthétisme, les détails. Son travail est figuratif et il fait en sorte qu’il soit visuellement accessible. Il cherche à retranscrire une réalité décalée et à jouer avec la perception de l’observateur en intégrant dans certaines de ses œuvres, des espaces de rupture, des déplacements de segments et des changements de plans.
Et le message : « j’aime raconter des histoires grâce à mes œuvres dans le but de sensibiliser le public aux problèmes sociétaux actuels de façon subtile, tout en essayant d’apporter une dimension particulière à mon travail en me servant de ma propre expérience afin de donner vie à mes œuvres. »
Pour parler de la réalisation de ses œuvres en elles-mêmes, il travaille généralement sur des plaques de bois fines ou de carton lisse, utilise de multiples techniques, allant de l’acrylique, en passant par les encres, les fusains, les marqueurs, jusqu’aux bombes aérosols.
« Il est également important pour moi de réaliser des séries structurées, qui à mon sens ont un impact plus fort. »

Parcours

profil pandorart anthony ferrero

EXPOSITIONS PERSONNELLES ET COLLECTIVES

2020

Hôtel de ville de Vesoul, trio show (Vesoul).

2019

Galerie des Martyrs, solo show (Besançon).
Hôtel Graffalgar, solo show (Strasbourg)

2018

Galerie Pictura, duo show (Besançon)
Hôtel de ville d’Echenoz, solo show (Echenoz)
Espace Contemporain d’Art Urbain, duo show (Vesoul)
Galerie Alchimia, solo show « Smoke and mirrors » (Dijon)

2017

Galerie 36e art, solo show « Versatile » (St dié)
Espace Contemporain d’Art Urbain, exposition collective (Vesoul)
Biennale de Micropolis, exposition collective (Besançon)

2016

LiveStation, solo show « Open your eyes » (Lyon)
Galerie Art Caducée, trio show (Scey)

2015

Park Art Fair International à Triberg (Allemagne)
Galerie Pictura, duo show (Besançon)
Réalisation d’une fresque d’une surface de 100 m2, au profit de l’association EMMAÜS à Vesoul

2014

Dubaï Street Art Gallery, exposition collective (United Arab Emirates)

2012

Galerie des Ursulines (Musée Garret), trio show (Vesoul)

2011

Lauréat du salon des peintres amateurs dans ma ville natale, Vesoul

Scroll Up