– ETIENNE BORGO –

Regard

La sculpture lapidaire :
Chasseur cueilleur : je passe du temps au bord des cours-d’eau à rechercher des galets de différentes tailles, de préférence en roches semi-précieuses : marbres de couleurs, serpentinite ou quartzite ce qui me permet de me qualifier de glaneur « cueilleur de cailloux » .
Ces roches sélectionnées vont être sculptées avec meuleuses et outils diamantés, pour certaines polies.
Je travaille par usure de la matière, à la façon des hommes du paléolithique puis du néolithique : mais avec l’électricité comme alliée.
Mes silhouettes humaines, sculptures massives, de divers formats et minéraux, restent brutes, stylisées, épurées, chargées de mysticisme et influencées par l’archéologie préhistorique.
Ces statuettes sont une recherche centrée sur le corps humain, la vie, la mort, la terre, l’humanité.

Parcours

etienne borgo profil pandorart

Symposiums

2017
Morges (Suisse)
2008
Mijoux (01)
2006
château de Serans (61)
2005
Morges (Suisse)
2003-2004
Mijoux (01)
2001
château de Serans (61)

Distinctions

2018
Invité d’honneur du Salon « ArtCité » de Bourg-en-Bresse
2001
Salon des artistes régionaux de Mâcon (71) Premier prix de sculpture

Expositions

2017
Donation de deux statuettes au Musée d’Anthropologie Préhistorique de Monaco qui expose ces deux pièces en permanence dans son hall
2008 à 2017
Réalisation de différentes performances dont une exécuté pour une artiste en 2011 « Puxador » de Laura LIMA à la Sucrière pour la 11e Biennale d’Art Contemporain de Lyon.
A partir de 2015
Suite à une exposition personnelle dans la chapelle d’Allonal de Saint-Amour (Jura) et une exposition « Le secret des pierres » au Musée d’Anthropologie Préhistorique de Monaco, il se définit comme « sculpteur électronéolithique ». Installé à Bourg-en-Bresse, il créé une performance, « peau-Rouge », jouée en 2015 dans une galerie : l’Entrepôt à Monaco et en 2017 au Carré-Cour, rue de la République à Lyon.
2007
Festival d’art contemporain « L’Art de Corps » de Lagorce,
2006 à 2013
Membre du collectif « no-made », art contemporain, création de différents moulages ou de performances dans les alpes maritimes (Cap d’Ail, Monaco, Nice, Roure, Cannes). En avril 2010 dix-huitième moulage in situ au bord du Verdon près de Castellane (04).
2005
A la Casamaures de Saint Martin le Vinoux (38), présentation de photos de moulages in situ et d’un moulage « l’homme bleu », exposé en permanence dans le jardin.

Scroll Up