A[rt]érosols-part-three-4-iakhMan
iakhMan

Œuvre d’art originale – « A[rt]érosols part three 4 » – iakhMan – Street art

300,00

1 en stock

Œuvre originale street art avec certificat d’authenticité

27 x 34 x 10 cm

Bombe aérosol, objets recyclés, peints et encadrés

2016

Catégories : , , , ,
Partager:

iakhMan

Art-narchiste et fondateur du iakhcrew, street artiste stéphanois désormais en exil…
Depuis toujours attiré par le dessin, la peinture, l’art et tout ce qui peut être manuel, j’ai su au fil du temps me bâtir un univers propre, tout aussi éclectique que peuvent l’être mes sources d’inspiration…
Ainsi, de par ma personnalité, mes convictions, l’art sous toutes ses formes (peinture, assemblage, collage, photographie, art-urbain, contemporain…), les lieux ou encore le monde dans lequel nous vivons ainsi que les rencontrent effectuées, une sorte de « moi-artistique » a fini par voir le jour :
Un moi « art-narchiste ».

Cette affluence d’influences permet à mon univers artistique de prendre tout son sens, que ce soit par le biais des objets utilisés, des lieux, des matériaux, des techniques, de la création en elle-même…
Que cela paraisse évident ou non, je ne perds jamais de vue que mes réalisations doivent être engagées, endosser un rôle de « messager ».
J’entends par là qu’elles ne sont jamais dénuées de sens (politique, écologique, sociétal…), de conscience et qu’au final, elles se retrouvent intimement liées à un message !!

Sans conscience = sans valeur

Je crois aux changements, en une société responsable où chaque individu serait l’égal de l’autre.
Que ce soit par l’intermédiaire de l’art, de la politique ou autre, je suis convaincu que chacun d’entre nous peut jouer un rôle déterminant et qu’il ne tient donc qu’à nous de parvenir à bâtir une société reposant sur la justice, l’égalité, la fraternité, mais aussi sur le respect des individus et de l’environnement (le recyclage notamment occupe une place importante dans mes travaux, ce qui me permet également de donner une seconde vie aux objets divers récupérés) en laissant exprimer notre conscience citoyenne !
Je prends donc ce qui m’entoure de près ou de loin, me l’approprie et tente alors d’y associer autant que possible esthétisme et activisme.
D’après ce schéma, qui dit « message » (création), dit « émetteur » (moi) et enfin : « récepteur » (Monsieur et Madame Tout l’monde) sans qui le message ne serait qu’une chimère.

M’adressant à une multitude de « récepteurs », il m’est donc indispensable de diversifier mes champs d’actions (photographie, peinture, collage, assemblage… ), tout est sujet à expression !!

‘‘Le complet ne fait pas le caméléon..’’

Inscrivez-vous à la newsletter :

Scroll Up