Sunny Jim

Tirage limité « Marine » – Sunny Jim – Art digital

200,00

20 en stock

Édition limitée à 20 exemplaires signés et numérotés en 50×70 cm

2018

Support papier

Art Digital

Catégories : , , ,
Partager:

On me demande souvent : « Pourquoi une boule à la place de la tête ? »
Pour répondre simplement, mes créations ne s’adressent pas à un individu en particulier. Bien au contraire, elles s’adressent à une globalité : jeunes, moins jeunes, hommes, femmes, habitants ou voyageurs, invitant chacun à s’identifier à elles.

En mettant en scène de façon dynamique et poétique mes personnages, j’aime explorer des thèmes tels que l’amour, la sensualité, la féminité, la perte ou l’amitié. Je cherche à les représenter non pas par une émotion faciale – comme il en fréquemment coutume dans l’art – mais par l’expression corporelle pure. Ce choix explique l’absence de visage dans mes œuvres et l’importance que j’accorde au motif des danseuses.

Depuis mon emménagement à Lyon en 2017, je cherche à complexifier mes créations en les retravaillant avec de nouvelles techniques. Partant de photographies que je retouche numériquement, j’accorde maintenant plus de temps à les redessiner au pinceau. Ce retour au geste manuel me permet de développer un trait plus fort, plus épuré et stylisé.

Par ailleurs, j’utilise désormais l’abstraction comme un langage graphique récurrent et comme un motif complémentaire à mes personnages. Suivant les projets, je choisis parfois même de n’utiliser que l’abstraction, afin d’exprimer une idée par une émotion pure.

Enfin, j’ai choisi d’opter pour une gamme de couleur plus restreinte. Ce retour au contraste essentiel du noir et du blanc me permet de donner une nouvelle puissance à mes traits.

En investissant la rue avec ce nouveau style graphique, je cherche à stopper un instant le regard des passants.

Ces figures sans visages invitent donc à la rencontre, cherchant à révéler les ressemblances entre les gens. Je souhaite qu’elles soient le point de départ d’un contact, d’un dialogue entre habitants, voisins, ou simples promeneurs, qu’elles parviennent à les amener peu à peu à une remise en question de leur rapport aux autres et à la ville.

 

Défiler vers le haut